Le cavage

Qu’est-ce que le cavage ?

La truffe peut se récolter de bien des façons, il existe la récolte directe par l’homme à l’aide d’instruments et des méthodes qualifiées d’indirectes et réalisées grâce aux animaux. Dans tous les cas, nous parlons de cavage pour désigner l’action de chercher et trouver une truffe. Le mot caver prend ses racines en Italie où cavare signifie extraire ou creuser. En France, le calendrier annuel de cavage de la truffe noire du Périgord est officiellement encadré par un arrêté préfectoral.

Le cavage direct

Le cavage direct englobe les pratiques de recherche de la truffe qui nécessite l’action de l’homme. Il est très peu employé car il a depuis longtemps été remplacé par le cavage indirect avec les animaux. 

Le cavage direct se réalise essentiellement à la pioche. Cette technique consiste à retourner la terre aux endroits supposés contenir des truffes dans l’espoir d’y trouver des truffes fraîches à maturité. Or plusieurs inconvénients accompagnent cette méthode. Tout d’abord c’est une méthode très énergivore avec un taux de rendement très faible, les truffières ne sont pas uniquement composées de truffes à maturité, il y a donc de fortes chances de déterrer des truffes trop jeunes, sans valeur pour le consommateur car sans goût. De plus cette pratique est destructrice pour les truffières qui reposent sur un équilibre fragile, le saccage imposé par les coups de pioches peut anéantir la récolte de truffes sur la truffière pour des années. Cette technique est souvent pratiquée par les maraudeurs qui n’ont que peu de respect pour la culture trufficole. Ce cavage sauvage est néanmoins interdit. Le braconnage est d’ailleurs qualifié de vol aggravé par la loi et est punissable d’une amende de 45 000 euros et de 3 ans de prison.

Le cavage direct c’est aussi la recherche des truffes à l’œil nu, le caveur va utiliser des données visuelles pour repérer la truffière et pour localiser précisément les truffes arrivées à maturité. La truffière se repère grâce à l’absence de végétation autour de l’endroit de pousse des truffes, le sol paraît brûlé. Cet exercice est aisé dans une truffière artificielle, mais en pleine nature les truffières sont plus difficiles à repérer, leurs emplacements peuvent être désertiques ou en friches. Une fois la truffière trouvée, il faut repérer des petites fentes ou des fissures au-dessus de petits soulèvements du sol. Ce relief particulier se crée quand les truffes en sous-sol sont à maturité. Cette quête peut aussi être appuyée par la présence de la mouche à truffe. Celle-ci virevolte souvent juste au-dessus de son nid, qui n’est rien d’autre qu’une truffe. Enfin, les personnes ayant un odorat très fin peuvent aussi se fier à leur nez pour repérer les truffes alentour.

Le cavage indirect

Comme spécifié plus haut, le cavage indirect se pratique à l’aide d’animaux. Le cochon a longtemps été utilisé pour rechercher des truffes et fait aujourd’hui partie du folklore des marchés aux truffes, témoignage d’un savoir-faire ancestral. Il s’est fait remplacer par le plus fidèle ami de l’homme, le chien. 

Le cavage avec le porc

Le cavage avec le cochon est une pratique ancestrale qui se perpétue jusqu’à nos jours bien qu’elle soit devenue résiduelle. La truffe fait en effet partie de ses nourritures de prédilection et il a une aptitude naturelle à la repérer exactement grâce à son flair, même si elle est enfouie en profondeur. Une fois qu’il a repéré le champignon, il le déloge avec son groin et le caveur (ou rabassier) se doit ensuite de le récupérer prestement avant qu’il ne le consomme. Pour le remercier de sa trouvaille, il le rétribuera en lui offrant des glands ou des châtaignes. L’entraînement d’un porc commence dès son jeune âge jusqu’à ses 4 ans. Comme sa durée de vie est longue, il peut caver pendant près de 20 ans. En général, les truies sont plus performantes que les mâles, car elles sont plus voraces et génère un meilleur rendement. 

Le chien, un caveur à l’odorat exceptionnel

Le chien truffier, lui, est spécialement dressé pour qu’il reconnaisse le parfum d’une truffe. Dès la naissance les jouets, mais également les mamelles de la mère, sont enduits d’huile de truffe. Au début de son entraînement, il aura droit à une friandise pour chaque truffe déterrée. Plus tard, il sera motivé à caver juste pour faire plaisir à son maître.

Aucune race n’est spécifiquement prédisposée au cavage, néanmoins, on évitera les chiens de chasse qui préfèreront courir après le gibier toutes les fois qu’ils en repéreront un. L’apprentissage doit être mené avec soin et beaucoup de patience. Cette étape peut être confiée à un professionnel qui s’est spécialisé dans cette discipline. Dans la région d’Alba en Italie, il existe même une école dédiée à la formation de chiens truffiers. Pendant le dressage, il appartiendra aussi au maître de lui faire comprendre la bonne maturité de la truffe en fonction de son arôme. Il passera ainsi à côté de celles qui ne sont pas encore prêtes à être récoltées.

Une fois qu’il est opérationnel, le chien truffier repère le champignon et creuse le sol pour marquer son emplacement. Le caveur se servira ensuite de son cavadou (aussi appelé pic à truffe) pour la libérer. L’avantage du chien par rapport au cochon est qu’il est plus habile, son odorat est pointu et surtout, il ne sera pas tenté de manger la truffe. Enfin, les propriétaires qui ne disposent pas de chiens peuvent demander à ceux qui en possèdent de procéder au cavage de leur terrain.
 

Partager sur

Les derniers articles

Indications de poids des truffes de première ébullition

LE SAVIEZ-VOUS ?

Poids net à l'emboitage, Poids net, poids net égouté...

Retrouvez l'explication des différents poids indiqués sur les étiquettes de nos truffes de première ébullition. 

Les arbres truffiers

EXPERTISE

L’arbre truffier est caractérisé par une contamination par les mycorhizes créées par le mycélium du champignon présent dans la terre. Pour rappel, le mycélium est un réseau souterrain de filaments (hyphes) qui composent le système digestif d’un champignon.

La truffe

EXPERTISE

Venez découvrir les secrets les mieux gardés de la trufficulture. Après un bref historique, vous apprendrez ce qu'est réellement une truffe et comment elle se forme, les différences entre plusieurs variétés et comment reconnaître une truffe arrivée à pleine maturité. Nous vous souhaitons une bonne lecture !